5 à vélo

Allemagne - Un tour de la forêt Noire (2019)

Notre huitième voyage à vélo en famille

carte

1ère étape : Gambsheim - Seltz 42 km

Depart

Nous débutons ce voyage du camping de Gambsheim. Les derniers prparatifs, dernières courses nous occupent toute la matinée. Il est près de 13h quand nous enfourchons nos vélos pour rejoindre l'eurovélo 15 que nous suivrons un bon moment vers le Nord en ce début de parcours. Le plus souvent nous empruntons des pistes cyclables distinctes de la route à forte circulation. Nous passons par les villages de Offendorf, Herrlisheim et Drusenheim. Un peu à l'écart du Rhin , nous parvenons à Beinsheim pour la pause goûter. Nous apercevons quelques cigognes, puis arrivons à Seltz. Il y a là un bac qui permet la traversée du Rhin jusqu'en Allemagne. Ce bac est dit "à traille" et remplace un ancien pont de bateaux. Nous hésitons à poursuivre jusque Lautenberg, à 12 km, mais renseignements pris il n'y a plus de place dans le camping là bas. Nous ferons donc étape ici à Seltz. Le camping est situé au bord d'un plan d'eau et d'une gravière. Balade au bord du Rhin. Les moustiques nous poussent à rentrer. Les machines de la gravière continuent de fonctionner et nous font craindre une nuit bruyante.

Bord de l'eau

2ème étape : Seltz - Romerberg 79 km

Nous traversons ce matin la réserve du delta de la Sauer où nous apercevons quelques cigognes. Nous roulons un moment sur une digue puis arrivons à Lauterbourg. Petit tour pour visiter la ville et passage à l'office du tourisme pour glâner quelques informations sur les prochains campings. Il fait chaud et nous cherchons de l'ombre pour notre pique nique. Nous devons longer une route plus passagère et sommes heureux de retrouver plus loin un chemin plus agréable. Nous faisons halte au camping de Romerberg, près d'un plan d'eau. Il y a là des oies sauvages qui se promènent ... mais aussi beaucoup de moustiques ! Le camping n'est pas terrible, beaucoup de caravanes de résidents, abandonnées pour certaines. Les douches resteront froides malgré les jetons payés !

Sculpture1 Sculpture2

3ème étape : Romerberg - Heidelberg 59 km

Nous quittons sans regret ce camping assez déplaisant et prenons la direction de Spire (Speyer en Allemand) située à une douzaine de kilomètres. Nous visitons la magnifique cathédrale romane, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, et nous promenons dans la ville.

cathedrale cathedrale

Pique nique derrière la cathédrale après être allés acheter quelques bretzels.

parc-spire ville-spire

Nous quittons l'eurovélo 15 et le Rhin. La sortie de la ville ne pose pas de problème, mais plus loin à Hockenheim nous perdons la direction de Heidelberg. A Reiligen (où nous n'avions pas prévu de passer) nous demandons notre chemin. Nous revoilà dans la direction de Heidelberg. Nombreux arbres fruitiers, forêt : le chemin est agréable. L'arrivée dans Heidelberg parait longue jusque la vieille ville. Nous laissons les vélos pour monter au château, attendons quelques minutes l'accès gratuit, visitons le musée de la pharmacie tout en nous abritant de la pluie, puis redescendons dans la ville s'offrir d'autres bretzels et reprendre nos vélos.

musee-spire musee-spire

vallee vallee

Nous longeons maintenant la vallée encaissée du Neckar. La route (pas très agréable) nous amène au camping de Haide, près de Neckarhund.

La journée a été longue et nous terminons le repas et la douche à la nuit tombée. Nous dormons au bord de la rivière. Le lieu est rendu un peu bruyant par le passage de voitures et de trains.

4ème étape : Heidelberg - Eberbach 30 km

Il pleut ce matin et la température a bien baissé. Nous tentons de trouver des hébergements pour les jours suivants car les campings sont peu nombreux. Vers 10h la pluie cesse, le ciel s'éclaircit. Nous rangeons le matériel et partons à 11h45. Arrêt à Neckargemund, passage à l'office du tourisme, balade dans la ville, puis nouvel arrêt à Neckarsteinach. Le chemin devient ensuite un peu plus valloné, bien ombragé dans la forêt. Passage près d'un château. Les arbres fruitiers (pommiers, pruniers) sont encore très nombreux.

chateau village

Nous nous arrêtons vers 17h au camping de Eberbach (camping bien rempli et assez bruyant)

5ème étape : Eberbach - Neckarsum 60 km

Nous quittons le camping (et nos bruyants voisins) vers 10h30. Nous poursuivons notre parcours le long de la rivière Neckar. La vallée s'élargit. Le plus souvent nous pouvons rouler sur des pistes cyclables à l'écart de la circulation. Pique nique à l'ombre dans un verger. L'après midi nous permet de découvrir de place en place des châteaux, des tours à flan de colline.

abri chateau

chateau

Nous faisons une pause à Badwimpfen. Ca grimpe dur pour arriver dans la vieille ville mais nous ne sommes pas déçus de nos efforts car c'est un charmant petit village. Après l'effort le réconfort, nous nous offrons Bretzel, glaces, tarte au fromage blanc ! Au musée nous découvons une exposition de Légos : le village d'Astérix et Obélix, Star wars ...

ville ville

Nous repartons vers Neckarsum. L'arrivée dans cette ville passe par une zone de travaux. Nous arrivons au camping (avec un pneu crevé lors d'un passage dans la zone en travaux). La zone reservée aux tentes est petite. Il faut même payer un euro pour chaque vélo ! En revanche nous apprécions le confort d'une table et deux bancs. Les caravanes sont incroyablement serrées et les installations de longue durée semblent fréquentes.

6ème étape : Neckarsum -VWangen (proche de Stuttgart) 93 km

Petite pluie ce matin. Après le ravitaillement dans Neckarsum nous retrouvons le "neckartalweg", repassons près du pont en démolition (impressionnant).

Nous roulons un moment en bordure des vignes.

vignes

Pique nique près de Lauffen ... sur une table ... mais près d'une fabrique de béton ! Les paysages dans les vignes sont plaisants mais les kilomètres se font sentir dans les jambes. Besigheim, Freiberg, Remseck am Neckar , puis Hofen au Nord de Stuttgart. Là nous nous renseignons pour trouver le camping, mais les habitants du coin ne paraissent pas en connaître l'existence et se fient à internet pour se renseigner ! Cela nous étonne et nous inquiète ... heureusement un homme semble connaître et sur son vélo nous emmène dans la bonne direction. Nous traversons une zone à l'ambiance assez particulière et arrivons enfin au camping à 19h50. C'est encore un camping sans intérêt, bruyant, à proximité d'une route très passagère, dans lequel tentes et caravanes sont entassées.

7ème étape : Wangen-Tubingen 73 km

Nous quittons le camping, qui se trouve d'ailleurs directement sur notre parcours et roulons assez longtemps sans vraiment sortir des abords de Stuttgart. Arrêt à Esslingen, la vieille ville vaut le coup d'oeil : l'église et ses deux clochers reliés par une sorte de passerelle, la tour Scheltzen et son équilibriste .... Nous montons aussi les 300 marches d'une portion de rempart de la ville.

Esslingen Esslingen

Ensuite le parcours n'est pas particulièrement agréable : beaucoup de villes, de feux ou de portions qui longent une route à forte circulation. Nouvelle pause à Nürlingen pour déguster une glace et remplacer une frontale récalcitrante. L'absence de camping nous oblige à une nouvelle longue étape jusque Tübingen où nous arrivons tardivement (19h15).

8ème étape : Tubingen - Horb am Neckar

Un gros orage éclate ce matin vers 6h30, et la pluie dure longtemps dans la matinée. Le matériel, rangé, attend sous la pluie tandis que nous nous réfugions à l'abri. Nous en profitons pour réserver une chambre dans une auberge à Rottweil, car les campings sont peu nombreux. De retour auprès des vélos nous nous apercevons que nous avons bêtement laissé la toile intérieure de la tente exposée à la pluie ! Nous partons et, laissant les vélos, montons dans la vieille ville, puis au château de Hohentübingen. Nous visitons le musée de l'archéologie (collection très riche de la préhistoire, de l'antiquité de l'Egypte ...) Il y a également une exposition dédiée à Léonard de Vinci.

Tubingen musée

Nous restons au musée (et à l'abri de la pluie) jusque 14h, puis allons manger au chaud dans un restau vegan. Cette pause était parfaite mais il nous faut repartir. Nous roulerons sous la pluie pendant près de 3h. Le parcous est pourtant agréable.

Arrivés à Horb, nous cherchons le camping ... qui se trouve encore assez loin et surtout au sommet d'une colline ! C'est toujours sous la pluie que nous y arrivons enfin. L'accueil est sympathique, l'endroit est calme et accueillant.

9ème étape : Horb am Neckar - Rottweil 56 km

Le brouillard est dense ce matin à 7h30 mais le soleil semble vouloir percer. Beaucoup d'humidité liée à la pluie de la veille et ce brouillard. Mais le ciel s'éclaircit et le soleil commence à bien sécher nos affaires. Nous déjeunons sur un banc près de la réception puis rangeons le matériel. Au moment de partir nous nous apercevons que l'un des vélos a un pneu crevé ...

Grande descente jusqu'au centre de Horb (logique ... nous avions hier terminé la journée par la longue montée inverse !), un peu de ravitaillement puis reprenons notre parcours. La rivière Neckar se fait plus étroite, plus sauvage. Nous suivons cette vallée en prenant de l'altitude peu à peu... ou parfois un peu plus brusquement quand le parcours s'écarte un peu de la rivière. Nous faisons la pause repas dans un parc à Sulz, au bord de la rivière et non loin d'une structure permettant de créer des circuits d'eau des barrages, des pompes ...

Pont couvert

Nous repartons vers Rottweil après une bonne pause. Il ne reste qu'un peu plus de 30 km à parcouir et apprécions aujourd'hui de pouvoir prendre un peu plus notre temps. Pas de magnifique village à traverser cet après midi mais un joli parcours, sous le beau temps. La fin de l'étape nous offre une belle grimpette, juste après le ravitaillement en eau à la source, puis nous redescendons vers le centre de Rottweil. Nous découvrons une magnifique rue de l'ancienne ville. L'auberge se trouve très proche de cette rue. Un local permet d'y ranger les vélos. Nous disposons d'une grande chambre pour nous tous, mais ni lave linge, ni cuisine ... donc une lessive minimale à la main et réchaud dans la chambre ! Il s'agit d'un ancien couvent, avec de très larges couloirs.

Rottweil Rottweil

Nous repartons à pied dans la ville. Presque toutes les maisons sont richement décorées. Un homme engage la conversation et nous montre une maison datant de 1522, il nous apprend aussi que le rempart date tout juste de 500 ans ! Nous apprenons également que cette ville a donné son nom à la race de chiens "rottweiler". Ici se tenait avant un grand marché aux bestiaux. Pour garder tous ces animaux ces chiens étaient mis à contribution ...

Rottweil Rottweil

10ème étape : Rottweil - Immendingen

Petit déjeuner en libre service ce matin à l'auberge. Cela oblige les plus jeunes d'entre nous à un lever plus matinal ... mais qui vaut le coup. Le beau temps nous permet en plus de le prendre à l'extérieur. Rangement du matériel, réparation d'une autre crevaison, passage en ville et il est déjà midi quand nous sortons de Rottweil.

Rottweil Rottweil

Il fait chaud. Nous nous arrêtons pour le pique nique un peu avant Donaueschingen (achat de fraises et de jus de fruits). Nous arrivons ensuite à Donaueschingen, et nous rendons à la source du Danube.

Donaueschingen Danube

Nous reprenons la route, apercevons de nombreuses cigognes. Le parcours très agréable, peu valloné, nous amène à la sortie de Immendingen. C'est une sorte de café en face duquel se trouve une aire d'accueil pour les tentes (zeltplatz). Douches, frites et vin blanc pour terminer agréablement cette journée.

11ème étape : Immendingen - Markelfingen 60 km

Il a beaucoup plu cette nuit et ce matin ce n'est toujours terrible ... nous profitons d'une accalmie pour sortir de la tente, ranger et prendre le petit dejeuner. Mais la pluie reprend, attente, accalmie ... nous rangeons le matériel mais partons tout de même sous la pluie.

Nous roulons environ 1h jusque Tutlingen après être passés par des chemins de gravillons et de terre battue que la pluie a rendus très salissants, et c'est à peine si nous osons entrer dans la magasin Vaude !

Petit tour dans la rue piétonne. Nous peinons un peu pour trouver l'eurovélo 6. Elle nous amène dès la sortie de la ville à une rude montée !

Rude Grimpette

Au sommet (853 m) nous trouvons un espace pique nique fort appréciable malgré son manque de propreté. Le temps est maintenant ensoleillé. Nous entamons la descente vers le Lac de Constance. Beaucoup, beaucoup de descentes plus ou moins entrecoupées de petites montées tout de même fatigantes à la longue. Il doit en falloir du courage aux nombreux cyclistes que nous croisons !

Arrivons à Radolfzell, prenons la direction de Markelfingen. Le camping au bord du lac est bien rempli mais nous y trouvons de la place à quelques mètres de l'eau. Seuls les moustiques viendront un peu contrarier cette soirée

Lac de Constance

12ème journée : Markelfingen 42 km

Journée de pause. Nous restons au même camping. Allons pique niquer sur l'île de Reichenau : beaucoup de serres, de cultures maraichères. Il fait bien chaud. Entrons dans l'église et le petit musée attenant.

Eglise de Reichenau Fleurs

Glace, lecture, sieste. Retour au camping vers 18h, baignade dans le lac. Il était temps : l'orage arrive. Forte pluie.

13ème étape : Markelfingen - Flaach 74 km

Il a beaucoup plu cette nuit, et ce matin encore le bruit sur la toile de tente ne nous incite pas à sortir. Nous rangeons le matériel et partons vers Radolfzell. L'itinéraire longe le lac. Le temps reste humide malgré quelques accalmies.

Nous atteignons Stein am Rhein que nous visitons. Admirons les nombreuses peintures qui ornent les murs.

Stein Am Rhein Stein Am Rhein

Stein Am Rhein Stein Am Rhein

Stein Am Rhein Stein Am Rhein

Après une bonne pause nous repartons vers Schaffhausen que nous passons rapidement pour aller jusqu'aux chutes du Rhin. Nous les avions déjà vues lors de notre tour du Lac de Constance en 2011, mais elles restent impressionantes et nous restons un long moment à les regarder d'un côté ou de l'autre du fleuve.

Chutes du Rhin Pont couvert

Nous repartons vers Flaach. Quelques grimpettes nous attendent avant d'atteindre le camping. C'est un bel endroit et nous aurons droit à une belle et grande place au calme (mais bon ... à 60 euros la nuit !). Repas et douche tardifs. Nous ne profitons pas de la piscne à proximité.

.

14ème étape : Flaach - Waldhust 45 km

Le parcours après Flaach est assez valonné. Nous profitons des beaux paysages verdoyants de la Suisse, et de beaux petits villages. Nous peinons à trouver de quoi nous restaurer à Kaiserstuhl. Rien d'ouvert. Nous nous renseignons auprès d'une dame qui avoue ne pas pouvoir nous indiquer de commerce ouvert à cette heure .... et nous propose donc d'aller manger chez elle ! Elle nous prépare un concombre de son jardin, du pain, de la charcuterie, du fromage ... quel festin ! Nous ne repartons de chez elle qu'après avoir longuement bavardé et ravis de cette belle rencontre comme nous en offrent parfois nos voyages à vélo.

Kaiserstuhl

Nous arivons assez tôt au camping, nous ravitaillons un peu, visitons un peu Waldhust ....

Waldhust

15ème étape : Waldhust - Kaiseraugst 63 km

Départ du camping de Waldhust. Nous repassons du côté suisse et suivons un moment une route à forte circulation. Nous parvenons à Laufenburg. Nous laissons les vélos près de la fontaine et nous promenons à pied dans la ville, côté suisse et côté allemand. Nous pique niquons dans un parc, près du Rhin.

Bad Sackingen Laufenburg

L'après midi l'itinéraire est plus agréable, avec un long passage en forêt. A Bad Säckingen nous découvrons un très vieux pont en bois : le plus long pont couvert en bois d'Europe (203 m).

Pont couvert Pont couvert

Nous passons près des ruines d'un castel romain, appercevons des daims, passons près d'un bel espace avec une maison forestière en bois ...

Nous nous arrêtons au camping de Kaiseraugst. Baignade dans le Rhin ... plus ou moins longue selon le courage de chacun ! Ce soir encore nous dormons à quelques mètres de l'eau.

16ème étape : Kaiseraugst - Bâle - Kembs 46 km

Départ un peu plus tôt aujourd'hui car plusieurs visites devraient agrémenter cete journée. 9h40. Ravitaillement , il faut s'habituer aux prix ici en Suisse !

Nous visitons Augista Raurica, les ruines d'une grande ville romaine (environ 2000 ans !) : amphithéatre, vestiges du temple, castrum. Ici a été retrouvé un énorme trésor d'argenterie. Nous suivons un chemin explicatif sur la chronologie de l'époque romaine, visitons la reconstitution d'une maison romaine ....

AugustaRaurica AugustaRaurica

Le temps passe vite et nous pique niquons à 14h, avant de repartir vers Bâle.

L'arrivée à Bâle est aisée à vélo jusqu'à la cathédrale. Nous traversons une grande rue commerçante et arrivons face à l'hotel de ville, magnifique batisse ! Chechons l'office du tourisme, visitons le cloître de la cathédrale.

Bale Bale

Bale

17h30, nous quittons la ville en direction de Kembs, à 14km. Nous arrivons dans un camping, tout récent et très bon marché ! (14 euros pour 4 personnes alors que nous avons payé jusque 60 euros pour un autre camping sans plus d'attrait ) A ce prix là on peut s'offrir frites, boissons et pizzas !

17ème étape : Kembs - Ihringen 65 km

Aujourd'hui on commence ... par se faire plaisir ! Aller retour à la boulangerie (pains au chocolat, "Suisse", kougelhopf, pain ...) Nous partons assez tard (presque 11h), pédalons logtemps au milieu des champs de maïs. Très peu de dénivelé. Nous passons près de l'écluse "Le Corbusier"

Arrivons à Ottmarsheim. Eglise de type roman. Arrivons à midi au magasin .... ouf il ne ferme qu'à 12h30 ! Pique nique avant Rumersheim, près du château d'eau. Le trajet longe la route et les champs de maïs, c'est un peu monotone.

Ottmarsheim

A Fessenheim nous faisons un crochet jusque "la maison des énergies". On y trouve maquettes et explications sur les façons de produire de l'electricité et sur divers métiers d'ingénieurs et techniciens chez Edf.

Nous reprenons les vélos mais restons du côté allemand. Le chemin n'est plus asphalté mais un peu plus sauvage et forestier jusque Breisach am Rhein. Petit tour à pied dans cette vieille ville, puis repartons en quittant l'Eurovélo 15. Direction Friboug. Grosse chute d'Isa à la sortie de Brisach. On s'arrête au (grand !) camping de Ihringen.

18ème journée :Ihringen- Freiburg - Ihringen

Nous laissons la tente sur le camping de Ihringen et, après le ravitaillement, partons pour la journée à Freiburg. La route est agréable dans les vignes, un peu vallonnée, puis devient plus monotone. Nous arrivons à Freiburg près d'une église, dans un marché de producteurs bio. Beaucoup de monde. On pose les vélos pour partir à pied dans le centre. Nous passons près du grand parking à vélos qui se situe près de la gare.

Freiburg1 Freiburg2

Visite de la ville. Passage à l'office du tourisme pour trouver un plan de la ville ... à 1 euro ! Allons au markhalle, endroit couvert où l'on sert à manger, des plats de différentes nationalités. Il y a beaucoup de monde. chacun va se cherhcer un plat et se trouve une place. Chaque vendeur est "réapprovisionné" en vaisselle et couverts par des chariots qui se fraient un chemin dans cette foule. Nous mangeons dans ce lieu atypique.

La visite se poursuit par la schlossbergturm, la munsterplatz, la cathédrale ... puis nous rentrons au camping

19ème étape : Ihringen - Erstein 75 km

Nous quittons le camping vers 10h15 pour retrouver le Rhin et l'Eurovélo 15, direction Breisach am Rhein à 6 km. Maël se débrouille pour demander en allemand deux parts de Kaisertorte que nous mangeons sur la place, devant les jets d'eau.

Breisach

Nous traversons le Rhin et quittons ainsi définitivement l'Allemagne, direction Neuf Brisach. Petit crochet par la place d'armes, puis faisons, à vélo, le tour des fortifications Vauban.

Nous revenons sur l'Eurovélo 15. L'après midi nous roulons exclusivement sur les bords du canal du Rhin au Rhône. C'est un parcours sur piste, agréable, mais un peu monotone à la fin.

Canal-Rhin-Rhone

A 17h nous sommes à Boofsheim où nous pensions nous arrêter, mais nous décidons finalement de poursuivre jusque Erstein. Arrivée au camping, installation, balade autour du plan d'eau ... Il a fait beau et chaud aujourd'hui et ce soir le temps est lourd. Alerte orange, nous craignons l'orage ... Finalement nous aurons de la chance car nous pourrons nous installer et manger au sec avant que l'orage éclate, vers 22h.

20ème étape : Erstein - Strasbourg ... Gambsheim !

Nous prenons la direction de Strasbourg où nous arrivons vers midi. Nous posons les vélos pour visiter la ville. Ici aussi le plan de la ville est payant ... La cathédrale, la plus vieille maison de Strasbourg, la Petite France et le quartier de tanneurs, les fortifications Vauban et la terasse offrant une belle vue sur la flêche de la cathédrale ...

Nous repartons vers 16h45 vers le camping .... qui est complet ! Nous avons deux alternatives : soit on retourne à Erstein, soit on poursuit jusque Gambsheim. C'est finalement le choix que nous faisons. Rouler dans Strasbourg est largement possible ... mais quand on y cherche en même temps son chemin cela devient un peu stressant car la circulation cycliste y est vraiment dense par moments ! Nous cherchons notre chemin quand nous arrivons dans le quartier des institutions européennes car à un moment nous avons loupé la direction de Lauterburg.

Velo Canal

La route semble longue jusqu'au camping où nous arrivons vers 20h15, installation ... et repas à la lueur des frontales.

La boucle est ainsi refermée un peu plus tôt que prévu. Nous en profiterons le lendemain pour retourner, sans bagage, dans Strasbourg et en particulier dans le quartier des institutions européennes.

retour en haut de la page

Nous contacter